Les forges de Paimpont

Marque Bretagne

Un SITE Métallurgique exceptionnel

Les forges de Paimpont offre un coup d’œil exceptionnel lorsque l’on arrive sur l’étroite langue de terre servant de chaussée à l’étang qui les alimente. Aujourd’hui, le site historique et industriel des forges de Paimpont comprend :

  • Deux hauts fourneaux
  • La maison du contremaître
  • La cantine
  • Le bassin de rétention
  • La chapelle
  • Les maisons ouvrières
  • Les ateliers
  • Un laminoir exceptionnel de 600 m²

À proximité de l’ancienne cantine des ouvriers, le chêne d’Anatole Le Braz surplombe le site.

Un site privé, objet d’une restauration exceptionnelle !

La fonderie des forges fait partie des 250 sites référencés en France confiés à la mission Stéphane Bern.

Grand prix Vieille Maison Française 2017

Ce site sauvé de justesse doit beaucoup à l’énergie de leurs propriétaires : Patrick et Agnès de la Paumélière.

En 2005, ils entreprennent des travaux de très grande envergure « avant que tout ne s’écroule ». Le chantier dure 8 ans. Le magnifique laminoir est relevé et le lieu révèle ses richesses : les logements des ouvriers, la demeure du contremaître, les deux hauts-fourneaux magnifiquement préservés… Le chantier de restauration est énorme mais il reste encore beaucoup à faire… Longtemps oublié, le site retrouve petit à petit toute sa beauté !

Les dernières grosses restaurations se sont tenues en amont des Forges en 2017/2018. Il s’agit de la restauration de la digue qui assure l’arrivée en eau, force hydraulique vitale du site.

Un site clé de l’histoire de Brocéliande

Des faut fourneaux de deux générations différentes : une caractéristique unique en France!

Quand, en 1656, les Forges s’installent au cœur de la forêt de Paimpont / Brocéliande, elles ont à leur disposition trois richesses : un bon minerai de fer, un réseau hydraulique important et, pour un temps, du charbon à profusion grâce au bois de la forêt.

Les Forges commencent leur activité avec un haut fourneau et une affinerie, qui sera choisie par Diderot et d’Alembert pour illustrer l’Encyclopédie. Les Forges sont un succès ! La production est, alors, de 500 tonnes de fonte et 360 tonnes de fer. Elles assurent même les commandes liées à la guerre d’indépendance des États-Unis d’Amérique…

Dans la première moitié du 19e siècle, les Forges se modernisent ! Deux hauts fourneaux sont construits, un au charbon de bois et un au coke. Un laminoir ainsi qu’une fonderie au coke (forges à l’anglaise) finissent d’agrandir le site. À l’apogée de la production de fer et de fonte, 250 personnes travaillent pour les Forges.

Face à la concurrence étrangère, ces deux hauts fourneaux s’arrêteront définitivement en 1884 mais l’activité de fonderie perdure jusqu’en 1954.

En 2001, les Forges sont inscrites sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques et bénéficient ainsi d’une protection et d’un programme de restauration.

En photos

Forges de Paimpont Forges de Paimpont Forges de Paimpont - laminoir Visite aux Forges de Paimpont Forges de Paimpont - laminoir Forges de Paimpont

À Faire aux alentours