aller au contenu

Concert : Meïkhâneh

à Saint-Péran

 dans l’église.
 Nourri des musiques traditionnelles, le trio rennais crée un univers sonore inattendu et généreux, tissant entre elles les influences de chacun des musiciens. La voix évoque le fado, les chants bulgares et le chant diphonique mongol, portée par une guitare voyageuse et des rythmiques d’Iran et d’ailleurs. Il s’y chante des histoires en portugais, mongol, hongrois, ou en langue imaginaire.
 Maria Laurent : chant, morin khuur, tovshuur ; Johanni Curtet : chant diphonique, guitare acoustique, dombra, kalangou ; Milad Pasta : Tombak, daf, udu drum, tambourin, percussions métalliques.
 Participation libre.